Comment bénéficier de conseils fiscaux afin de réduire ses impôts ?

Les contribuables suisses doivent établir chaque année une déclaration fiscale. Celle-ci est déterminante pour le calcul de l’impôts qui devra s’acquitter le contribuable. Avec l’aide d’une fiduciaire, il sera possible d’essayer d’optimiser les déductions fiscales sur une ou plusieurs années. Voici ci-dessous quelques pistes.

Comment faire pour réduire vos impôts ?

Il existe plusieurs astuces pour réduire de manière considérable votre facture fiscale. En voici quelques-unes.

La cotisation au troisième pilier

La cotisation au troisième pilier vous permet de déduire de vos impôts sur le revenu, les versements effectués dans le pilier 3a. Cela même si vous les versez dans un fonds de prévoyance ou sur un compte d’épargne 3a. Cependant, le montant des versements reste limité à environ CHF 7'000.—par an.

En outre, les avoirs qui figurent dans les comptes, les polices et les dépôts 3a ne doivent pas être déclarés comme fortune. Cela sous-entend que vous n’aurez pas d’impôts à payer sur la fortune accumulée avec la cotisation au troisième pilier jusqu’au retrait des capitaux.

Rachat dans la caisse de pension

Les montants des rachats issus des caisses de pension peuvent être déduits du revenu imposable, ce qui est bénéfique pour votre facture fiscale. Tout comme pour le pilier 3a, le taux d’imposition appliqué au moment du retrait des capitaux, est, en général, plus bas que le taux d’imposition lors des rachats. Pour rendre le tout plus rentable, il est conseillé d’effectuer les rachats sur plusieurs années plutôt que de les faire en une fois. Cependant, il vaut mieux, avant tout rachat, que vous consultiez l’étal financier de votre caisse de pension.

Organisez votre déménagement

Si vous prévoyez de déménager, il est conseillé de porter attention à la date du déménagement. En effet. le paiement des impôts sur la fortune et le revenu au niveau de la commune et du canton se base sur la situation au 31 décembre. Ainsi, un changement de domicile avant/après le 31 décembre peut modifier de manière importante votre taux d’imposition, lequel étant différents dans chaque canton et chaque commune en Suisse.

Programmer vos rénovations

Beaucoup de personnes ne le savent pas, mais les différents frais liés aux rénovations sont déductibles du revenu imposable. Dans le cas de travaux importants, il pourrait être bénéfique d’étaler les travaux sur plusieurs années afin de casser la progressivité du taux d’impôts. Il est également important de noter que l’administration fiscale valaisanne laisse le choix qu’en à la date de référence entre la date de la facture et la date du paiement.

De plus, il est actuellement possible, sous certaines conditions, de déduire les frais de démolition et d’économie d’énergie sur 3 périodes fiscales au maximum.

Reporter votre vente immobilière

L’impôt sur les gains immobiliers est retenu sur la plus-value immobilière selon la durée de possession du bien immobilier par son propriétaire. Plus la durée de possession sera longue, moins la charge fiscale sera importante. Si vous prévoyez de vendre un bien immobilier, il peut être préférable d'attendre encore quelques années en vue de diminuer cet impôt. Le régime fiscal applicable à la plus-value immobilière varie selon le canton. En Valais, après 25 ans d'acquisition, la plus-value n’est imposée qu’à 3% du gain.

Quelle solution vous propose une fiduciaire ?

Faire appel à une fiduciaire vous assure que toutes les déductions soient effectuées. De plus, la fiduciaire reste informée en permanence sur les changements législatifs et les changements de pratique des autorités fiscales.

Il est également possible d’optimiser considérablement votre fiscalité, notamment grâce aux points évoqués ci-dessous. Les économies fiscales sont souvent conséquentes.

Pour toutes ces raisons, il est primordial de faire appel aux services d’une fiduciaire pour vous aider dans cette tâche administrative.

Read 18 times Last modified on mardi, 13 décembre 2022 18:39